Recette : Un Tan Tan Ramen (Tantanmen) en moins d’1 heure

Recette : Un Tan Tan Ramen (Tantanmen) en moins d’1 heure

Le Tantanmen (tan tan ramen) est une soupe de nouilles japonaise à base de bouillon crémeux, de pâte de sésame et de viande avec des saveurs inspirées des nouilles dan dan chinoises.

 

Cet article peut contenir des liens affiliés. En tant que partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Guides dachat

– Cliquez sur l’image ci-dessus pour consulter les guides d’achats essentiels de la cuisine japonaise –

 

– Aller Directement à la Recette –

 

Tan Tan Ramen (Tantanmen)

Qu’est-ce que le Tantanmen ?

Le Tantanmen, également connu sous le nom de Tan Tan Ramen, est un plat de nouilles japonais épicé et savoureux qui trouve ses racines dans la cuisine sichuanaise de Chine. Caractérisé par un bouillon riche et dense, des nouilles épaisses et une garniture généreuse, le Tantanmen est une spécialité ramen unique qui séduit les amateurs de saveurs intenses et authentiques.

 

Origines et évolution du plat

Les origines du Tantanmen (Tan Tan Ramen) remontent au début du 20e siècle, lorsque les nouilles dan dan, une spécialité piquante du Sichuan, ont été introduites au Japon avec l’arrivée des premiers ramen chinois. Au fil du temps, les chefs japonais ont adapté cette recette pour la rendre plus accessible aux palais locaux, donnant naissance au Tantanmen tel que nous le connaissons aujourd’hui.

 

Différences avec la version chinoise d’origine

Bien qu’inspiré des dan dan noodles chinoises, le Tantanmen japonais présente quelques différences notables. Contrairement à la version sichuan ultra-piquante, le bouillon du Tantanmen est généralement moins relevé mais reste aromatique grâce à l’utilisation généreuse de pâte de sésame grillé. De plus, les nouilles sont souvent des nouilles ramen épaisses, plutôt que les fines nouilles de blé chinoises.

 

Le bouillon, fondement du Tantanmen

Importance cruciale du bouillon riche

Le bouillon est véritablement l’âme du Tantanmen. C’est lui qui apporte toute la profondeur et l’onctuosité caractéristiques de ce plat. Un bouillon réussi requiert de l’attention et des ingrédients de qualité pour développer pleinement ses saveurs intenses.

Tantanmen (Tan Tan ramen)
Tantanmen (Tan Tan ramen épicé) – Un bouillon riche et crémeux

 

 

Ingrédients de base :

Bouillon de porc

La base du bouillon est traditionnellement un riche bouillon de porc, qui apporte une saveur corsée et umami. Certains chefs utilisent même un mélange de bouillons de porc et de poulet pour plus de complexité.

 

Sauce soja

L’incontournable sauce soja japonaise amène son côté salé, sa saveur umami et des notes fermentées typiques.

 

Pâte de sésame

La pâte de sésame grillée (neri goma ou tahini) est l’ingrédient signature qui donne cette texture onctueuse et ces délicieuses notes noisettées au tantanmen.

 

Huile Japonaise pimentée (la-yu)

Bien que moins relevé que la version chinoise, le Tantanmen conserve une certaine vivacité grâce à l’ajout mesuré de pâte de chili japonaise (la-yu).

Voir un peu plus bas.

 

Le lait de soja

Le lait de soja non sucré complète le bouillon en lui apportant de l’onctuosité crémeuse et de la douceur.

 

Les nouilles

Choix des nouilles épaisses

Traditionnellement, le Tantanmen est servi avec des nouilles ramen japonaises épaisses et fermes, telles que les nouilles udon ou les nouilles de blé. Leur texture al dente résiste bien à la cuisson et leur permet de ne pas se ramollir dans le bouillon riche.

 

Techniques de cuisson séparée

Pour garantir une texture optimale, il est recommandé de cuire les nouilles séparément dans une grande quantité d’eau bouillante salée, jusqu’à ce qu’elles soient al dente. Une fois cuites, elles sont rapidement refroidies dans de l’eau glacée pour stopper la cuisson avant d’être ajoutées au bouillon juste avant de servir.

 

Astuces pour la texture parfaite

– Utilisez des nouilles de bonne qualité, fraîches si possible, pour une meilleure texture.
– Remuez fréquemment pendant la cuisson pour éviter qu’elles ne collent.
– Rincez-les soigneusement après les avoir refroidies pour éliminer l’excès d’amidon.
– Ne les faites pas trop cuire pour éviter qu’elles ne deviennent molles dans le bouillon chaud.

 

La garniture signature

Ingrédients traditionnels

Porc émincé

La garniture traditionnelle est du porc émincé, mariné dans un assaisonnement de sauce soja, saké, sucre et huile de sésame. Cuit rapidement à la poêle, le porc reste fondant et imprégné de toutes ces saveurs.

 

Oignons verts

Leur croquant et leur douceur viennent parfaitement contrebalancer les notes riches du bouillon.

 

Germes de soja

Ils apportent une touche de fraîcheur, de croquant et de légers accents herbacés.

 

Coriandre

La coriandre fraîche parsemée au dernier moment sublime le tout par sa fraîcheur incomparable.

 

Méthode de cuisson du porc

Le porc émincé est rapidement sauté dans un peu d’huile de sésame, puis laqué avec le mélange de sauce soja, saké, sucre et sésame. 

 

Variantes de garnitures possibles

Bien que traditionnelle, cette garniture peut être personnalisée selon vos goûts ! N’hésitez pas à ajouter vos légumes préférés croquants comme des poivrons, des jeunes pousses, ou même des champignons sautés.

 

L’huile pimentée La-yu (Rayu)

Bien que moins relevé que la version chinoise, le Tantanmen conserve une certaine vivacité grâce à l’ajout mesuré de pâte de chili japonaise appelée La-yu (ou rayu). Cette huile de piment typique est préparée en infusant de l’huile végétale avec des piments forts, de l’ail et d’autres épices pendant plusieurs jours. Son piquant prononcé et ses arômes intenses apportent de la profondeur au bouillon onctueux du tantanmen, venant subtilement réchauffer les papilles sans dominer les autres saveurs. Un ingrédient clé qui donne cette touche de feu si caractéristique à ce plat chaleureux.

 

Pour voir la recette de l’huile pimentée La-Yu, cliquez-ici.

 

Huile pimentée La-yu (Rayu)
Huile pimentée La-yu (Rayu)

 

Les dernières touches

Pâte de sésame grillé

Au moment de servir, une cuillère à soupe de pâte de sésame grillée est ajoutée dans la Tare au fond du bol, rehaussant instantanément les notes noisettées et l’onctuosité du plat.

 

Huile de sésame

Un filet d’huile de sésame toastée est également essentiel pour apporter une touche finale d’arômes et de rondeur.

 

Importance pour rehausser les saveurs

Ces deux derniers ingrédients semblent anodins mais sont en réalité cruciaux. La pâte de sésame vient lier tous les éléments du bouillon tandis que l’huile dévoile des notes toastées intenses. C’est ce qui fait toute la différence entre un bon Tantanmen…et un excellent Tantanmen !

 

Traditions et culture culinaire

Racines sino-japonaises du Tantanmen

Le Tantanmen illustre parfaitement les influences croisées de la cuisine japonaise et chinoise. Inspiré des dan dan noodles (nouilles Dan Dan) sichuanais mais adapté avec un bouillon plus doux et des nouilles ramen, ce plat représente l’évolution harmonieuse des traditions culinaires des deux pays au fil du temps.

 

Le mot de la fin

Le Tantanmen est un véritable ambassadeur de la riche culture culinaire sino-japonaise. Alliant des influences chinoises traditionnelles et des adaptations typiquement japonaises, ce plat de nouilles épicées séduit par son mariage harmonieux de saveurs intenses et réconfortantes.

Bien que sa préparation puisse sembler laborieuse, maîtriser le Tantanmen ouvre les portes d’une véritable expérience culinaire immersive. Chaque étape est une occasion unique de se rapprocher des traditions culinaires qui ont façonné ce plat emblématique.

Alors n’ayez pas peur d’expérimenter, de laisser libre cours à votre créativité, et surtout de vous approprier cette spécialité ramen à votre manière. Après tout, la cuisine est un art vivant, perpétuellement renouvelé et enrichi par tous ceux qui s’y aventurent, bol après bol.

 

FAQ

Le Tantanmen est-il très piquant ?

Non, contrairement aux nouilles dan dan chinoises dont il est inspiré, le Tantanmen japonais est généralement moins relevé. Le niveau de piquant dépendra de la quantité de pâte de chili ajoutée au bouillon.

 

Peut-on remplacer les nouilles ramen par d’autres types de nouilles ?

Idéalement, il est préférable d’utiliser des nouilles ramen épaisses et fermes comme les udon, cependant vous pouvez certainement essayer avec d’autres pâtes asiatiques denses qui tiendront bien dans le bouillon chaud.

 

La pâte de sésame grillé se trouve-t-elle facilement ?

La pâte de sésame grillée est un ingrédient clé que l’on trouve dans la plupart des épiceries asiatiques. En cas de difficulté, vous pouvez la remplacer par du tahini.

 

Combien de temps le bouillon peut-il se conserver ?

Une fois préparé, le bouillon du Tantanmen se conservera 3 à 4 jours au réfrigérateur. Vous pouvez également le congeler pour le garder plus longtemps.

 

Conseils supplémentaires

– N’ayez pas peur d’ajuster le niveau d’épices à votre convenance en variant les quantités d’huile pimentée.
– Variez les garnitures selon la saison en utilisant des légumes de saison.
– Proposez des toppings supplémentaires à vos convives pour qu’ils personnalisent leur bol (oignons frits, ail, ciboulette…).
– Accompagnez d’un bol de riz pour un repas complet et réconfortant.

 

La liste de courses

(à venir)

1

 

La recette

Tantanmen (Tan Tan ramen)

Recette : Un Tan Tan Ramen (Tantanmen) en moins d’1 heure

524a9e1f5e94faa32c503e7f0d67c774Jeff
Le tantanmen (tan tan ramen) est une soupe de nouilles japonaise à base de bouillon crémeux, de pâte de sésame et de viande avec des saveurs inspirées des nouilles dan dan chinoises.
Temps de préparation 10 minutes
Temps de cuisson 30 minutes
Temps total 40 minutes
Type de plat Main Course
Cuisine Japanese
Portions 2 personnes
Calories 600 kcal

Ingrédients
  

Pour le bouillon :

  • 500 ml de lait de soja
  • 2 c. à soupe de pâte de sésame japonaise neri goma ou tahini
  • 1 c. à soupe de graines de sésame broyées grossièrement
  • 1 c. à soupe de sauce soja
  • 1 c. à soupe d'huile pimentée japonaise La-Yu (Rayu)

Pour le Porc :

  • 200 g de porc haché
  • 1 morceau de gingembre frais haché
  • 1 grosse gousse d’ail ou deux moyennes hachée
  • 1 c. à soupe d’huile de sésame ou huile neutre
  • 1 c. à soupe de sauce aux fèves et piment rouge toban djan (doubanjiang)
  • 2 c. à soupe de sauce soja
  • 1 c. à soupe de saké de cuisine

Pour la garniture :

  • 2 œufs cuits mollets (optionnels)
  • 2 portions de nouilles ramen
  • 2 oignons verts émincés
  • Quelques feuilles de bok choy chou chinois, blanchies

Instructions
 

La Tare

  • Dans une casserole, Préparez la tare en mélangeant la pâte de sésame (ou tahini), la sauce soja, le vinaigre et l'huile pimentée (la-yu). Chauffez très légèrement à feu moyen jusqu’à ce que le mélange soit bien incorporé et légèrement épaissi.

Le Porc haché

  • Dans une poêle, faites revenir le porc haché avec le gingembre, l'ail, le saké et la pâte de haricots épicés toban djan (doubanjiang) jusqu’à ce qu’il soit bien cuit. Réservez.

Le bouillon

  • Préparez le bouillon en mélangeant le bouillon de poulet et le lait de soja. Assaisonner avec du sel si nécessaire.
  • Faites cuire les nouilles ramen selon les instructions du paquet. Égouttez-les et réservez.

Dressage

  • Dans chaque bol de service, répartissez le bouillon chaud sur la tare. Ajoutez les nouilles cuites, le porc haché, les œufs mollets, les oignons verts et les feuilles de bok choy.
  • Servez immédiatement et dégustez votre délicieux Tantanmen !
  • Bon appétit !
Keyword cuisine japonaise, dan dan noodles, huile pour ramen, nouilles dan dan, nouilles ramen, ramen épicé, recette japonaise, soupe nouilles, tan tan ramen, tantanmen, viande hachée

Bon appétit !

Pour toute question, remarque ou suggestion, n’hésitez pas à me contacter et me suivre sur Instagram 🙂

Je serais ravi d’échanger avec vous !

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire en dessous 🙂

En effet, vos retours sont importants pour moi et me permettent de m’améliorer.

Enfin, si vous souhaitez me soutenir dans mes projets, vous pouvez me faire un don sur Buy me a coffee.

Chaque contribution, aussi petite soit-elle, est très appréciée et me permet de continuer à produire du contenu de qualité pour vous.

Merci d’avance ! 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating